Rechercher
  • Carole

Un congé paternité d'un mois entièrement rémunéré pour les papas

L’égalité est un droit fondamental qui est au coeur de mes préoccupations quotidiennes d’entrepreneuse. Il y a quelques mois, j’avais rejoint le collectif SISTA pour mettre en lumière un phénomène omniprésent dans la tech : le manque de pouvoir (et de présence !) des femmes. Et je sais que nous, les chef.fe.s d’entreprise, nous avons un réel rôle à jouer pour faire avancer les choses. Parce qu'au delà des beaux discours et des projets de lois, l’égalité hommes-femmes est un combat qui se gagnera par des avancées concrètes et non des déclarations de principe.

Le problème du congé parental en France


La France est en retard sur la question du congé parental partagé. Malgré l’introduction d’un « congé de paternité » en 2002, le dispositif reste surtout articulé autour de la femme qui porte l’enfant. De facto, l’essentiel de la charge mentale, sociale ou professionnelle repose sur la femme. Or, un rapport de l’IGAS sur les effets du congé paternité (juin 2018) a montré ses effets positifs sur l’engagement du papa et la construction durable du lien père-enfant. Cela permet ainsi un partage plus juste de la charge mentale dans le couple parental. Aujourd'hui, dans les chiffres, 7 pères sur 10 font valoir leur droit au congé de paternité de 11 jours. C’est à la fois l’indicateur d’une demande forte, mais aussi celui d’un droit encore insuffisamment pris en compte.



Pour un congé parental plus égalitaire


A titre personnel, je suis persuadée que le progrès passera par l’égalité. Et c’est au sein même de JOONE que je veux assumer ce devoir d’exemplarité. Parce que l’entreprise doit être par excellence le lieu de l’équité entre les femmes et des hommes, et parce que cela commence concrètement avec la question de l’arrivée d’un enfant.

J’ai donc décidé d’inscrire JOONE dans le dispositif Parental Act, où nous sommes déjà plus de 105 signataires à nous engager notamment sur un "congé 2éme parent", rémunéré sur une durée minimale d’un mois :

  • Ce dispositif concerne le deuxième parent, quel que soit son sexe et son statut, car notre société évolue et que les modèles de famille sont aussi variés que riches et divers. Cela traduit encore plus l’engagement de JOONE de répondre aux besoins de toutes les familles, quel que soit son format.

  • Il portera sur une période d’un mois minimum, bien au-delà des onze jours légaux car nous estimons que c’est là le délai minimal pour accueillir un enfant et ancrer des habitudes familiales équilibrées et équitables.

  • Il sera de la responsabilité de l’équipe dirigeante d’encourager les collaborateurs de l’entreprise à prendre ce congé. Afin qu’il ne soit ni tabou, ni discriminant de prendre un congé parental.

  • Il sera rémunéré à 100% car il est important que les moyens financiers ne soient pas un élément déterminant pour être un parent présent.


Et vous, les futurs parents, combien de temps allez-vous partir en congé parental ?

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.