• Carole

Mon Expérience sur le GR20

Il y a deux ans, j'ai décidé de me lancer sur le GR20. Accompagnée de Corsica Aventures, j'ai passé 6 jours sur ce fabuleux trek, un des plus difficiles d'Europe, sur le tracé partant du Sud allant vers le Nord. Après cette moitié Sud, j'ai hâte de rechausser mes crampons pour la partie Nord !


Ce que m'apporte la Randonnée

Mon quotidien est très rythmé entre ma boîte et l’écriture et la promotion de mes livres. Je passe donc beaucoup de temps à travailler et à écrire, ce qui me va très bien ! Je lis énormément et j’adore aller au ciné ou voir des expos pour nourrir un peu mon imaginaire. La randonnée est très propice à ce temps de réflexion et d’imagination, quand il n’y a aucune distraction, juste le silence et la nature !




Pourquoi le GR20 ?

L’idée de faire le GR20 me tentait depuis longtemps mais je n’avais pas osé sauter le pas. C’est en allant à la messe début juillet qu’une lecture de l’Evangile de St Marc m’a vraiment convaincue qu’il fallait le faire, un passage où l’on parlait de l’importance de laisser derrière soi les contraintes matérielles et de partir seul sur la montagne pour retrouver du sens. C’était décidé !

J’ai racheté des chaussures car je n’en avais plus depuis mon adolescence. J’ai fait la plupart de mes courses au Vieux Campeur où j’ai reçu plein de conseils très utiles.




Comment je me suis Préparée

Au quotidien, je dirais que je suis une sportive moyenne. Je monte beaucoup à cheval, et je fais du SoulCycle une à deux fois par semaine. Parfois, le rythme de travail est trop intense et me laisse moins de place pour le Soul Cycle que je remplace par des exercices à la maison. Je travaille toujours beaucoup mes jambes (squats, fentes) et les abdos grâce à des applications très efficaces qui s'adaptent au temps que j'ai de disponible.

Juste avant le GR, j'ai fait une semaine aller/retour au travail à pied avec mon sac à dos et mes chaussures pour bien les casser et pour m'habituer à marcher avec le sac. (trajet: 50 minutes, 2 fois par jour) et j'ai fait 1h de salle par jour (cardio / poids) pendant dix jours avant mon départ. J’avais vraiment peur de ne pas être au niveau et en fait, tout s’est pas trop mal passé ! Pendant le GR, j’ai fait du yoga tous les soirs pour bien m’étirer et éviter les courbatures !



Moi & la Randonnée

J’ai fait pas mal de randonnées à la journée dans les Alpes quand j’étais adolescente, et étonnamment, je détestais ça. Je n’aimais pas le côté physique, même si j’aimais beaucoup passer du temps avec mes chiens à imaginer plein d’histoires. J’ai fait quelques randonnées à cheval, ce qui est physiquement exigeant mais d’une manière très différente, mais qui donne un bon aperçu de la vie en itinérance … peu de confort, des horaires assez décalés par rapport à une vie citadine, plein de découvertes superbes et aussi de changements de plan de dernière minute pour blessure, mauvais temps… Globalement, je dirai que je n’étais vraiment plus vraiment habituée à la randonnée quand je me suis lancée dans le défi du GR SUD, c’est aussi pour ça que j’ai choisi de faire qu’une moitié et d’être accompagnée.




Mon GR20 Sud --> Centre

J’ai fait le GR20 SUD dans le sens Bavella -> Vizzavonna, accompagnée par un guide du groupe Corsica Aventures en 5 jours.

Nous sommes partis début août (2018). Pas mal de gens avaient peur que ça soit l’autoroute mais j’ai été surprise de découvrir un chemin assez vide, avec juste un peu de monde dans les refuges. Idem pour la chaleur ; il faisait très chaud près du littoral mais en montagne, une température assez agréable, un peu chaud entre 13h et 16h mais vraiment rien de caniculaire alors que les villes en bordure de mer affichaient 35°C.

Nous avons fait 5 étapes allant de 5h à 10h de marche par jour. Certains jours étaient plus calmes, surtout la dernière étape de 5h qui nous a paru très courte.



Mon équipement

Nous avions accès à un sac suiveur le soir où il y avait des habits de recharge, notre sac de couchage, et les produits de toilette.

En journée, mon sac de 30L faisait 8kg, avec 3l d’eau, la nourriture de la journée, des barres FEED pour les coups de mou, mes bâtons (que je n’ai pas utilisé une seule fois) tout le matériel de change pluie (veste Gore-Tex, sous pull, pantalon), une pharmacie, mon iPhone pour la musique et mon iPad pour écrire lors de pauses. Je pense qu’on aurait pu faire sans sac suiveur assez facilement en rajoutant juste le sac de couchage, une tenue de rechange et un gel douche. L’idéal est vraiment d’alléger le sac en achetant toute la nourriture en refuge et en dormant dans les espaces commun qui sont assez confortables même si très spartiates.

En journée, j’avais une skort (je déteste les shorts!) un débardeur et un t-shirt manche longue par-dessus que j’enlevais vers 8h après 2h de marche à la fraiche. Indispensable pour moi, les tongs du soir qui sont vraiment très appréciées et qui doivent être bien confort ! J’avais un modèle ressemblant à des Birkenstock, très douces et bien rembourrées, c’était super ! Et pour le soir, la polaire est indispensable ! Il fait vite froid en hauteur !



Les Côtés Positifs

J’ai trouvé le trajet incroyable ! les paysages sont fous… le dépaysement est total. De ne pas avoir de réception pour le téléphone, voire d’électricité, pour quelqu’un d’hyper (trop) connecté comme moi, c’était vraiment génial ! J’ai aussi adoré les gens qui étaient vraiment très gentils, très accueillants, très ouverts – très loin des stéréotypes sur les Corses qu’on peut lire parfois !

Les variantes alpines étaient vraiment dures mais valent le coup – les panoramas sont exceptionnels ! Par contre, le GR20, ce n’est pas de une randonnée, c’est vraiment un mélange atypique de grimpette sur rocher, de mini escalade, avec certes des passages roulants, mais les grimpettes se font à même le rocher, c’est impressionnant !


Et les Côtés Négatifs

Je suis d’un naturel hyper positif donc je ne retiens rien de négatif. Il y a des choses qui peuvent être améliorés sur le GR (on parle beaucoup du côté rudimentaire des refuges) mais qui pour moi font partie du charme du circuit et de l’expérience totale.


Mes Coups de Coeur

Je pense que le silence et le calme ont vraiment été mon gros coup de cœur. L’immensité à perte de vue, les enchainements de crêtes, des cimes… J’en ai pris plein les yeux ! Cela valait vraiment le coup de souffrir un peu pour monter ! J’ai adoré le refuge de la Bergerie de Croci. On y a beaucoup ri, et extrêmement bien mangé. Jean-Louis et Ludo se sont très bien occupés des différents groupes, on a fait un petit concours de pétanque, on a beaucoup ri, joué aux cartes… Vraiment une ambiance mémorable ! Le départ au matin était épique, avec des paysages sublimes dans la brume qui se levait… magique !




Mes Conseils pour Bien vivre son GR20

  • Mes écouteurs sans fil Apple ont été hyper indispensables pour profiter de la musique toute la journée.

  • Un spray aux huiles essentielles Pranarom pour les crampes. Associé au yoga du soir, ça m’a fait beaucoup de bien !

  • Tout ranger dans des sacs en Zip est vraiment utile car ça évite de perdre du temps à trouver ce qu’on cherche. J'avais un sac pour chaque fonction (pharma, soin, electronique, papiers), très facile de toute retrouver !

  • Mes gourdes ! le CamelBack ne m’a pas manqué du tout ! J’ai préféré mes gourdes très isothermes qui gardaient bien la fraîcheur de l'eau là où le camelback passe très vite à température ambiante.

  • Une casquette plutôt qu’avec des lunettes de soleil. Je trouvais ça beaucoup plus pratique et plus léger.

  • Un spray bio anti punaises de lit tous les soirs sur mon sac de couchage et sur les matelas des refuges, je suis rentrée sans aucune punaise.

  • Prévoir plusieurs marques de chaussettes différentes, ça peut faire vraiment la différence.



  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.