Rechercher
  • Carole

La Première Plateforme au Monde de Traçabilité de Couches

Il y a 3 ans quand on s’est lancé, le monde de la livraison de couche en abonnement n’existait pas ailleurs que sur Amazon.

Il y a 3 ans, la couche était un produit très neutre, très basique, qui devait juste être efficace.

Alors nous avons lancé JOONE pour résoudre trois problèmes :

  • le 1er c’était l’accès. Aller chercher ses paquets de couches au supermarché ou à la pharmacie n’était pas commode surtout avec un enfant en bas âge. Car certes un paquet de couches est léger mais est aussi volumineux. C’est pourquoi on a développé JOONE en travaillant avec presque tous les prestataires de livraison sur le marché et que nous avons en interne un SAV merveilleux de 6 personnes à temps plein qui reçoit les meilleurs scores du marché.

  • Le 2ème, c’était le design. Je trouvais vraiment triste les couches pâlottes avec des petits pandas qui faisaient coucou depuis une voiture comme dans Oui Oui. Je trouvais ça dommage de se dire que parce que c'était un produit jetable, cela pouvait être moche. Alors nous avons lancé des imprimés, des collections comme dans le prêt à porter, qui aujourd’hui sont toujours très attendues et adorées par vous et par vos enfants

  • Mais surtout, la raison pour laquelle nous avons décider d’exister: amener de la transparence dans une industrie qui depuis des années n'était pas transparente. Quand j’ai commencé à m'intéresser au marché de la couche, je n’y connaissais rien. J’ai découvert un univers très traditionnel, avec un marketing "à l’ancienne", où l'on faisait croire sans vergogne que les couches pour bébé étaient biologiques, qu’elles étaient recyclables, limite vous faisiez un geste pour l environment en en achetant.

Quand nous avons lancé la marque, nous avons entendu que « la vérité » ne marcherait pas, que les gens se fichaient de savoir et qu’ils voulaient juste un produit efficace. Nous avons tenu bon, et nous avons lancé un produit avec des valeurs précises : fabriqués en France, avec un circuit court, avec des matières premières clean, avec des analyses toxicologiques clean et disponibles sur le site, expliquées par une toxicologue, en éduquant, en expliquant que la couche biologique, que la couche recyclable ca n’existait pas, mais que la couche clean et transparente, cela pouvait exister.


Nous avons tellement dérangé


Nous avons reçu des dizaines de mises en demeure, nous avons été assignés, car justement notre discours de transparence a chamboulé beaucoup de choses. Notre envie de vous donner la vérité sur vos produits a remué un marché qui était très dormant et très traditionnel, de parler des analyses toxicologiques, de revendiquer nos lieux de fabrication, d’expliquer la composition de tous nos produits, bien avant Yuka, bien avant les applications de "clean beauty".


Dans le monde de demain, la prochaine étude de 60 Millions de Consommateurs ou de UFC Que Choisir? vous dira ce que la DGCCRF et Le Parisien ont dit en juillet 2020: certaines marque ont revu leur copies, certaines analyses deviennent plus clean. Une minorité pour l'instant (le chemin reste long!) mais le marché a bien compris que vous aviez besoin de produits clean.


Mais à quel prix ?


Au prix d’une cellulose d’Amérique du Sud qui a traversé l océan pour aller fabriquer des couches en Turquie ou en République tchèque avant d'entrer dans un grand centre de distribution et d'être envoyée dans un supermarché ou de repartir de l’autre côté de l'Atlantique? Sommes-nous contraint d'attendre ce que nous avons vécu avec le marché du biologique, avec des fruits ou légumes certes certifiés biologiques mais qui viennent du bout du monde, depuis l’avocat qui vient du Pérou, les haricots verts du Kenya, ou les pommes d’Afrique du Sud.

Que savons nous véritablement aujourd’hui des produits que nous consommons puisque nous n’avons toujours aucune obligation légale de mentionner des lieux de fabrication des couches, les origines des matières premières, ou les compositions ? Aujourd’hui, être clean ne suffit plus. Aujourd’hui de bonnes analyses toxicologiques et un score 100% sur Yuka ne suffit plus. Vous avez besoin de plus.


Vous méritez plus.


Avec DOORZ nous vous proposons la toute première plateforme au monde de traçabilité de la couche. Comment ça fonctionne ? C’est très simple : nos fournisseurs et nos fabricants rentrent dans une base de données indépendantes, non modifiable, les données d’origine et de fabrication de vos produits : où, quand, comment : vous avez désormais accès à tout. D’un clic depuis votre espace client, vous pourrez retracer aujourd’hui le parcours de vos couches, demain celui de la dermo-cosmétique de votre bébé et de tous les produits vendus sur www.joone.fr .

Et pour vous assurer que c’est n’est pas qu’un discours marketing, nous utilisons la technologie blockchain pour rendre toutes ces informations ouvertes et inaltérables. Grâce à sa base de données décentralisée, la technologie blockchain permet à chaque fournisseur de déclarer ce qu’il fait, où et à quel moment. Une fois l’information fournie, elle ne peut plus jamais être modifiée. Et la vérité ainsi est mise à disposition en direct, pour tous. Nous l’avons testé auprès de 200 parents, et vous avez tous été tellement enthousiastes, tellement heureux de découvrir l’intégralité du parcours que nous sommes vraiment fiers aujourd'hui d'ouvrir avec DOORZ les portes de la transparence.






  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.