Rechercher
  • Carole

Demande-t-on à Travis Kalanick s'il aime les Taxis?


"Est-ce que vous avez des enfants?"


C'est la question que l'on me pose le plus depuis 4 ans. Car la fondatrice de JOONE devrait (selon toute logique) avoir des enfants pour avoir créé la nouvelle marque préférée des parents. Et depuis 4 ans, je m'excuse, je m'esquive, je botte en touche sur le pourquoi, le comment.


Je me suis toujours demandée si Travis Kalanick, le fondateur d'Uber, avait une passion pour les taxis ou les voitures. S'il venait d'une famille dont le père avait trimé sur derrière un yellow cab pour lui permettre d'avoir l'idée d'UBER. S'il avait passé ses weekends à faire le cabbie lors de ses années fac.


Et bien non, pas du tout. Il a fait des études d'informatique, et a monté plusieurs boîtes avant de lancer UBER. Et je suis sûre que personne ne lui a jamais demandé s'il avait une passion pour les taxis ou les voitures avec chauffeur.


Alors pourquoi me demande-t-on systématiquement à moi si je suis mère quand je parle de JOONE ? Pourquoi devrais-je avoir eu l'idée de cette société uniquement car j'aurais fait l'expérience intime de l'absence de traçabilité et de produits propres dans l'industrie de l'enfance ? Pourquoi suppose-t-on, souvent, qu'il y a un homme caché derrière JOONE, un homme plus talentueux, plus opérationnel, plus solide, plus sérieux ?


Et je pourrais aussi vous demander, pourquoi est ce que l'on me parle systématiquement de mon passé de Miss en omettant avec tant de facilité que j'ai été professeur d'université, diplômée d'une thèse de littérature étudiée dans les plus prestigieuses universités en France et aux Etats-Unis ? Ne vous méprenez pas, je suis immensément fière de mon parcours si diverse, si éclectique, car il a fait de moi l'entrepreneur que je suis aujourd'hui. Je revendique chaque de mes experiences avec fierté car elles m'ont, chacune à leur façon, permis de devenir la femme que je suis aujourd'hui.


Alors cette expérience de la parentalité que je m'apprête à vivre ne sera pas ce qui me définira en tant que femme, ni en tant que CEO, et surtout pas en tant que CEO de JOONE. Elle me définira en tant que mère pour cet enfant à naître, dans un rôle nouveau que je ne connais aujourd'hui que grace au partage et aux différents apprentissages auprès de notre communauté.


Attendre un enfant, c'est une expérience intime, personnelle, et si je souhaite la partager avec vous aujourd'hui, c'est pour partager ce choix de vie, ce choix qu'est l'attente. L'attente de l'envie, du désir d'enfant, l'attente de son arrivée. Je suis immensément heureuse aujourd'hui à l'idée de devenir mère, même si certains de mes choix n'ont pas toujours et ne seront pas toujours conventionnels.


Merci par avance de votre bienveillance et de votre compréhension, aujourd'hui et demain, pour cette grossesse qui n'a rien de tardif et qui arrive justement au moment où elle devait arriver. Qui ne fera pas de moi "enfin une CEO légitime" pour JOONE, mais simplement une CEO, et une mère à la fois.



Posts récents

Voir tout