• Carole

Comment Se Lancer dans le E-commerce ?

En France comme partout dans le monde, le marché du e-commerce ne cesse de grandir. De plus en plus de marques pure player voient le jour. Comment se lancer ? Avec combien d’argent ? Sur quelle plateforme ? Apportons quelques éléments de réponse.


Avec quel Argent ?

Commençons par l’argent. Au lancement d’une startup, nul besoin de faire un apport d’argent très conséquent. Pour exemple, au lancement de MommyVille, j’ai effectué un prêt de 30 000 euros à la BNP. Psychologiquement parlant, ça peut être important de mettre son propre argent dans sa société, mais il ne faut pas faire de trop gros prêts. Vous pouvez y mettre vos économies, mais il ne faut pas vous ruiner.


Il est tentant de lever des fonds pour se lancer, cela permet d’aller plus vite. Néanmoins, il est indispensable de ne pas lever trop d’argent ni de lever trop vite. Une société d’e-commerce, à la différence d’une medtech ou d’une fintech, aura moins de frais de R&D et donc moins de “retard” dans sa capacité à générer du chiffre d’affaires. Lever trop tôt, ou trop d’argent, ce n’est pas indispensable et c’est aussi un gros défocus du quotidien.


Quelle Plateforme Choisir?

Il existe différentes plateformes e-commerce que vous pouvez utiliser pour vous lancer, telles que Magento, Shopify, Prestashop, Wordpress, et bien d’autres... Le choix des plateformes dépend des compétences de chacun. Chez Joone, nous sommes partenaires Shopify depuis le début. Nous aimons beaucoup cette plateforme parce qu’elle est très facile d’utilisation. Aux débuts de Joone, j’ai fait moi-même le premier site en utilisant les différentes applications proposées par le shop Shopify : Shogun pour créer les pages, Recharge pour la récurrence, LOOX pour les avis en ligne… Il y en a tellement, c’est très ludique et très facile à installer. Je reviens prochainement avec un nouvel article pour vous aider à faire un joli site sans trop d'argent.


Et la Concurrence ?

Avoir de la concurrence sur un marché est une bonne chose ! Il ne faut pas avoir peur, s’il y a un ou plusieurs concurrents, ça montre qu’il y a bien un marché sur lequel vous pouvez entrer ! En tant qu'entrepreneur je n’ai jamais vraiment compris le principe du copycat qui consiste à lancer un produit similaire à quelque chose déjà existant sur le marché sans y apporter de réelles différences, que ça soit en design, en service, en marketing ou en R&D. L’histoire de la livraison à domicile de nourriture en est un bon exemple. Entre Deliveroo, Foodora, FoodCheri, Just Eat, Take it Easy ou Uber Eats, seuls quelques uns ont survécu, malgré de larges levées de fonds : Deliveroo, qui a un service client exemplaire et qui s’est construit autour de cette proposition de valeur, Uber Eats, qui a su s’étendre très vite grâce au maillage de ses chauffeurs à travers la France. Take It Easy et Foodora ont elles dû mettre la clé sous la porte.

Quand nous avons lancé Joone, il n’y avait pas d’acteurs qui faisaient des couches saines, stylées et livrées à domicile. Le géant américain, qui détenait 50% du marché, avait un service de livraison en partenariat avec Amazon, mais les offres étaient très limitées. C’était un vrai trou dans la raquette pour créer un service de qualité, un produit 100% clean, avec des jolis designs.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.