Rechercher
  • Carole

Comment mon Passé d'Enseignante a fait de moi une Meilleure Entrepreneur.e

Alors qu'un collègue professeur d'histoire vient d'être sauvagement assassiné pour avoir promu la liberté d'expression, j'ai souhaité prendre un moment pour parler de ce beau métier que j'ai exercé pendant 6 ans et qui a fait de moi l'entrepreneur.e que je suis. Retour sur cette expérience.


Animer une Classe et une Equipe est un Art

Et il ressemble fort à celui d'animer une équipe ! En effet, le dur métier d'enseignant est un métier de passation de connaissances face à un public qui est large et parfois distrait : en effet, nous avons tous nos soucis, intérêts, notre rythme. Un élève a parfois du mal à 8h du matin, tout comme un collaborateur ! Pour réussir à enseigner, tout comme pour réussir à manager, il faut réussir à animer et à emporter sa classe. Un excellent sachant, tout comme un excellent expert, pourrait être un piètre manager ou un piètre professeur. En effet, il y a le savoir, le savoir-faire et, plus important de tout, le faire-savoir. Parfois, il est préférable d'avoir un enseignant ou un expert solide dans sa connaissance sans être la rock star de sa discipline avec une formidable capacité à diffuser sa connaissance et son entrain. C'est comme ça qu'on transmet la passion, et que les messages restent !




Enseigner est Physique

C'est pour ça que le métier de professeur est particulièrement épuisant : 1 heure de classe, c'est comme animer une heure de réunion seul, sans interruption. Un professeur va faire cela plusieurs heures d'affilée par jour (le mardi à Paris 12, j'avais 8 heures de cours dans la même journée, je finissais sur les rotules !). Voila enfin résolu le pourquoi du mystère de ces fameux profs qui travaillent si peu, si on en écoute les mauvaises langues. Chaque cours, comme une réunion, demande certes beaucoup de préparation, mais elle est aussi épuisante à animer. Imaginez animer toutes les réunions de votre journée de travail, devoir préparer tous les PowerPoint, animer les interactions, et proposer tous les CR pour les réunions de la semaine suivante ... très différent d'animer et d'assister à une réunion ou à un cours.


Enseigner est un Métier très Créatif

Qui a dit que la connaissance devait être ennuyeuse ? Enseigner m'a permis de développer ma créativité et de trouver sans cesse des moyens innovants de transmettre des concepts. Expliquer la micro et macro-économie ? Facile avec une activité manuelle en cours ! Comprendre l'explosion d'un volcan ? Simple lors qu'on doit le construire soi-même ! Intéresser des élèves à des sujets de probabilités compliqués ? Quoi de plus entrainant qu'en utilisant des exemples concrets, temporalisés comme Roland Garos ou le Mondial de foot ? Grace à mon passé d'enseignante, où il fallait parfois rivaliser de créativité pour intéresser les élèves entre 18h et 20h un jeudi (clairement, un bon challenge), j'ai pu développer un goût de l'animation et des bons formats, idéal quand on manage une équipe.




L'Equilibre entre Sympathie et Autorité

Le métier d'enseignant nécessite de jongler entre la subtile proximité nécessaire pour humaniser le rapport humain, et l'autorité inhérente pour se faire respecter et avancer dans le programme. Ca vous dit quelque chose ? C'est le dilemme de bon nombre de managers, qui ont parfois du mal à naviguer entre la nécessité de faire un feedback et l'affection pour les collaborateurs. Difficile de trouver l'équilibre parfait, le "ni trop ni trop peu" qui permet de fédérer un groupe d'élèves tout comme un groupe de collaborateurs.



Enseignant / Entrepreneur : un Sacerdoce (souvent) mal Payé.

Soyons honnête : une grande partie des entrepreneurs forment les rangs des startups en pré-seed et seed, c'est à dire avant d'avoir lancé, ou d'avoir généré suffisamment de chiffre d'affaire pour former une équipe, lancer des nouveautés, etc. De nombreux entrepreneurs se paient mal, peu, voire pas. Ce fut mon cas pour ma première startup, et celui de nombreux partenaires d'aventure autour de moi. Pourquoi accepte-t-on cela ? Car on est animé par le feu sacré, l'envie d'entreprendre, la foi que notre projet sera une réussite, que l'on crée l'avenir.

Un enseignant est exactement animé par une volonté d'aider à former les hommes et femmes qui feront la société de demain, un feu sacré qui lui permet d'accepter un salaire proche de l'intolérable vu le nombre d'années en formation passées à devenir professeur. A titre d'exemple, à bac + 10, titulaire d'une thèse avec mention très bien et d'un CAPES très bien classé, je fus nommée à la tête du département d'anglais de la fac d'économie et gestion, j'enseignais 18 heures par semaine pour un salaire net de 1786 euros.

Alors oui, les professeurs agrégés hors classe en fin de carrière sont payés bien plus que ça (et pas de mystère, les grilles de salaire des fonctionnaires sont publiques) mais les salaires des managers en fin de carrière dans les grands groupes sont entre 5 a 10 fois plus élevés.


De l'Importance du Mentoring

Etre enseignant, c'est aussi accepter à vie d'enseigner une science vivante, et donc de se remettre sans cesse à niveau. Les professeurs sont à la recherche perpétuelle des nouvelles théories. Cette remise en question est une des gageurs d'un enseignement réussi et très lié à la profession. Dans le monde de l'entreprise, il est pourtant parfois difficile de faire accepter à certains collaborateurs la remise en question, de les challenger sur leur besoin d'apprentissage et de mentoring. Je suis mentorée depuis ma toute première startup, et j'ai un coach depuis 2 ans avec qui nous faisons une travail hebdomadaire, justement pour accomplir cette remise en question indispensable pour grandir.



Quelques détails

Afin de faciliter la compréhension de cet article, voici quelques détails sur mon passé d'enseignante.

J'ai été enseignante dans des écoles de commerces privées à Paris lors de mes séjours en France entre 2006 et 2008 et ensuite à mon retour définitif en France en 2010 avec divers postes à l'université entre 2009 et 2016 : à l'Université Blaise Pascal, l'Université Rennes 2, et l'Université Paris 12.

Avant 2010, je n'étais pas titulaire de ma thèse ni des concours de l'enseignement français (CAPES, AGREG) étant principalement aux USA.

J'ai obtenu en 2010 ma thèse à l'Université Paris Sorbonne et mon CAPES, ce qui m'a permis d'obtenir divers postes à l'université.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.