Rechercher
  • Carole

Comment (Bien) Arrêter sa Société?

Mardi dernier dans la cadre du #FFDAY de France Digitale, nous avons discuté avec Deborah Loye des Echos et Rania Belkahia, entrepreneur.e et investisseur.e chevronnée, de comment fermer sa boîte. Ce genre de sujets est forcément difficile à aborder. Dans le monde de l'entrepreneuriat où nous sommes toujours animés par une envie de toujours mieux faire, par une résilience à toute épreuve, il est parfois difficile d'accepter qu'il faut, un jour, arrêter.



Et pourtant.

Si vous avez lu mon article lors du confinement sur le triage des startups en crise économique, vous savez que 40% des structures ne pourront soit pas se lancer, soit ne pas survivre en l'état. Ecrit en Avril, cet article n'est malheureusement pas si loin de la réalité. Depuis le début de cette crise sans précédent, j'ai fait une vingtaine, une trentaine de lives avec ma communauté, et certainement le double en sessions téléphones avec des amis, des connaissances, des gens qui m'ont contacté sur Instagram, sur Linkedin ou via notre programme d'accompagnement SISTA x BOLD pour parler de toutes ces choses qui se passent différemment, ou parfois simplement mal, depuis la crise. Alors aujourd'hui, nous allons parler du sujet qui fâche le plus : comment arrêter ?

Pour ceux qui n'ont pas lu l'histoire du crash de ma première boîte, elle est ici.


Savoir Quand S'arrêter

Le plus difficile est évidemment de prendre la décision. Comme toute rupture, une fois que l'on décide d'arrêter, on ne peut plus revenir en arrière. Et comme l'humain est conditionné pour avoir de l'espoir, nous sommes donc très réticents à accepter que l'histoire est terminée. Il faut donc faire son deuil de cette aventure entrepreneuriale et accepter de passer à autre chose.


Les 5 Etapes du Deuil

Le Deni, lorsque l'on se dit que certes, il n'y a plus de cash pour tenir 30 jours mais qu'on attend un coup de fil d'un contrat qui permettrait de repartir; que la BPI ou la banque a promis de regarder une demande de prêt qu'on pense obtenir même si les indicateurs sont au rouge; que ce n'est pas si grave et qu'on va trouver une solution.

La Colère, lorsque l'on commence à râler sur telle décision qui a été mal prise, tel personne qui n'a pas fait son travail, tel contrat qui n'est pas signé, tel jour où telle chose s'est passée, bref la somme de toute ce qui n'est pas allé et qui aurait pu, aurait du, ou devrait, par sa resolution imminente, sauver la boîte.

La Négociation arrive lorsque l'on réalise ce qui se profite et qu'on lutte pour l'accepter. C'est à ce moment là qu'on tente le tout pour le tout, qu'on appelle tout le monde pour chercher une solution miracle, que l'on rentre dans des choses parfois très irrationnelles. Je me souviens, la veille de la liquidation de MommyVille, avait appelé Jean de Kima pour lui demander (alors qu'il était investisseur dans mon concurrent) s'il ne voulait pas mettre un peu de sous dans la boîte pour qu'on puisse vivre un peu plus. Avec toute sa gentillesse, Jean m'avait dit non, en me disant qu'il était temps que je sois objective.

La Depression arrive donc avec la prise d'objectivité : on a enfin compris que c'était fini, et le premier sentiment est un énorme sentiment d'échec et de dévalorisation de soi. Comment ai-je pu en arriver là ? Je suis trop nul ! J'ai tout raté ! sont des questions négatives qui tournent en boucle.

L'Acceptation est la dernière étape, et celle qui va permettre justement de rebondir. C'est là que la résilience d'entrepreneur reprend le pas, et permet de se dire que ok, c'est fini, et donc qu'il faut mettre en place la fin. Il faut accepter de dire les mots "je vais liquider ma société" et le mettre en place.



Bien Gérer la Communication en Cascade

Une annonce aussi importante va avoir l'effet d'un coup de massue pour tout le monde, et va tourner assez rapidement. Il est donc important de savoir qui doit être prévenu en premier, et de mettre en place une cascade de communication pour que l'information circule sans blesser personne. En premier lieu, je conseille d'annoncer la nouvelle aux collaborateurs et aux investisseurs, qui sont les premiers à avoir besoin de connaître l'information. Ensuite, vous pouvez informer votre 1er cercle (amis, famille), vos prestataires, partenaires. Enfin, vous pouvez informer la presse une fois que tous les gens qui travaillent avec vous, de près ou de loin, sont informés. Les communications doivent être bienveillantes, brèves, et donner de la perspective aux gens : ne pas proposer de solution miracle mais leur assurer que des touch points individuels seront organisés et fournir un horizon de projection (1 semaine, 1 mois)


Accompagner Vos Collaborateurs

En tant qu'entrepreneur, nous trouvons une fierté accrue dans le fait de créer des emplois. Le fait d'en détruire est littéralement une des pires choses que l'on puisse vivre en tant que CEO. La priorité absolue est, selon moi, d'accompagner ces gens qui vous ont fait confiance. Il faut leur donner un peu de perspective sur l'avenir même si c'est en effet difficile. Donner des informations précises sur les droits, les différentes étapes qui arrivent (quand est ce qu'ils arrêtent de travailler ? seront-ils payés ? jusqu'à quand ? auront-ils droit au chômage ?). Ensuite, il faut essayer de se rendre disponibles pour l'après, notamment en les aidant à refaire leur CV et à préparer des entretiens (super conseil donné par Rania lors de notre talk), et aussi faire savoir à votre réseau d'entrepreneurs que ces talents sont disponibles.




Préparer des Documents Clairs

Une liquidation est une étape juridique, il faut donc profiter du moment avant la liquidation pour bien ranger sa chambre : mettre en ordre les factures traitées, à traiter, les impayés, les relevés de comptes, les contrats etc. C'est un peu comme préparer une Data Room pour une Due Diligence.


Se Faire Accompagner

Avoir un conseil pour la société et un autre conseil pour vous en tant qu'entrepreneur est certainement une super option, même si en effet, elle est coûteuse. A minima, essayez de vous faire accompagner par quelqu'un de votre réseau d'entrepreneurs (Réseau Entreprendre, StartUp Leadership, Gallion etc) pour avoir un partenaire professionnel dans cette étape. Un échec arrive à tout le monde, le vivre seul n'est pas une fatalité, et surtout pas une punition à s'infliger.


Bien se Comporter

On ne le dira jamais assez, mais bien faire les choses est indispensable dans ces moments-là. C'est à la fois le moyen de laisser un bon souvenir à vos investisseurs (utile pour financer une future boîte) ou a vos collaborateurs (Lucie, qui est chez JOONE, était chez MommyVille avec moi). Dans la mesure du possible, il faut essayer de ne pas laisser un goût amer aux parties prenantes et essayer donc de se comporter le mieux possible.



Travailler avec le Juge et le Liquidateur

Le Juge et le liquidateur seront, normalement, très gentils. Ils ont malheureusement habitués à voir des gens dans votre cas. C'est le liquidateur qui s'occupera de regarder toutes les créances et de mettre en vente ce qui doit être cédé afin de rembourser le plus de gens possible

Quelques choses à savoir.

  • Vous avez 45 jours après cessation de paiements des salaires pour liquider votre structure si vous voulez que les impayés soient pris en charge par la couverture mise en place par l'Etat. Je vous conseille de respecter ce délai.

  • L'URSAFF et les salaries sont prioritaires sur tous les paiements dus. Traitez ce point au plus vite car c'est le plus urgent.


Savoir Rebondir

Un échec se valorise sur le temps. Une fois la tornade de la liquidation passée, il faut prendre le temps de s'en remettre, de se poser, de panser ses plaies, et de faire un bilan. A titre personnel, après la liquidation de ma première boîte, je suis partie habiter à Nantes plusieurs mois chez ma meilleure amie et je l'ai aidée à préparer son mariage. Ca m'a fait un bien fou. J'ai aussi écrit mon premier roman pendant cette période. J'ai pris 6 mois loin de l'eco-système pour vivre un peu autre chose. J'ai pu compter sur la solidarité de ma famille, de mes amis (assez utile quand on est interdit bancaire pendant 4 mois).


Février - Aout 2016 : tous ces gens ont été merveilleux avec moi

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.