• Carole

De mon Ouest Américain Préféré



Comme vous le savez probablement, je suis une immense fan de Cormac McCarthy sur lequel j'ai écrit ma thèse. Je m'y suis intéressée assez jeune car j'étais animée par un désir profond de comprendre la création de la mythologie américaine et de savoir ce qui motivait ce héros américain à mi chemin entre le tragique et l'optimisme.









J'ai retrouvé ces questionnements dans les deux premiers films que Taylor Sheridan avait écrits (Sicario & Hell for High Water) qui avaient un côté très McCarthien, très transcendental de l'image de l'Ouest Américain oublié et livré à lui-même. Un endroit où l'homme, Dieu et la Nature ne font plus qu'un.

L'Ouest est un endroit très particulier. C'est le seul endroit au monde où je me suis sentie agoraphobe, en traversant les forêts du Dakota du Nord et en voyant à perte de vue des centaines de kilomètres de montagnes et de forêt sans habitation, sans autre vie que celle que Dieu avait posé là. J'y étais il y a six ou sept ans, nous avons fait beaucoup de voitures pour nous perdre au plus

profond des forêts, nous avons fait du cheval quand la voiture n'était plus possible, nous avons vu des biches et des bisons à quelques mètres de nous.


J'étais enivrée par les arbres sans fin et l'immensité tout autour, et j'étais aussi extrêmement angoissée d'être si loin de la civilisation que je connaissais tant, de ne plus avoir de réseau, de ne plus avoir de ces apparats modernes qui me protégeaient. Et paradoxalement, j'étais presque contente que Tom ait une arme "au cas où."



J'ai retrouvé dans Wind River cet Ouest que j'aime beaucoup, qui me fascine et qui m'émeut, avec lequel j'ai une longue relation d'amour et de fascination. Le film est fort, sobre, brut. A voir, vite.




Le pitch:

Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue, Jane Banner, élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature...

Ce billet a été écrit avant les allégations portées contre Harvey Weinstein, producteur de ce film.

#dakota #cheval #usa #ouest

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.