• Carole

Du Bénéfice du Miracle Morning


Vous le savez peut-être déjà si vous me suivez sur Instagram mais j'ai début la semaine dernière la méthode Miracle Morning. Les promesses du livre semblent un peu très (trop) American feel-good avec une théorisation de l'amélioration de soi poussée à l'extrême qui peut paraître très (trop) Américain. A titre d'exemple, voilà les 4 "piliers" du Miracle Morning:

  1. Vivre la vie de ses rêves, ce n’est pas impossible.

  2. Il faut se fixer les bons objectifs.

  3. Prendre conscience des obstacles qui nous empêchent de les atteindre.

  4. Prendre un moment, chaque jour, pour se préparer et créer son parcours vers la réussite.

Cela implique donc d'avoir un souhait, un désir, quelque chose dans son quotidien qui manque ou que l'on souhaite changer.

Mon souhait était relativement clair: depuis le lancement d' "Une Ombre Chacun", je n'arrête pas une seconde et je peine à trouver du temps pour écrire. J'avais l'impression que les journées s'enchaînaient sans que je n'ai aucun contrôle entre mon daytime job la journée et les évènements, salons, signatures, pour le livre le soir ou les week-ends. C'est évidemment une très grande chance, et j'en suis consciente, d'avoir à faire la promo de mon livre tout en ayant à côté un job que j'adore.

Sauf que je rentrais chez moi en étant simplement épuisée (le soir ou le week-end) et que je n'avais pas du tout le courage ni l'inspiration pour écrire le 2ème roman, que nous avons baptisé R2 (hautement créatif), sans parler de ce blog que j'ai abandonné pendant presque 2 mois à cause, justement, d'un emploi du temps trop plein. Le temps était évidemment une des données principales qui manquait à ma vie, mais aussi l'inspiration.

Je m'explique: en règle générale, je lis et j'écris beaucoup, que ce soit de la recherche (un peu moins ces dernières années), mais globalement, j'essaye de rester intellectuellement et artistiquement stimulée. Cela passe par prendre le temps d'aller au ciné, de faire des expos, de lire, de profiter du silence, de voyager. Si je n'ai pas de temps pour faire ces chose-là, alors je reste sur la version de Carole 2.0 et je n'apporte aucune évolution, aucun "plus" à la personne que je suis. Je conserve le même bagage culturel, émotionnel, artistique et je ne grandis pas. Ce n'est pas le but.

Lors de ma visite au Cultura de Brive la semaine dernière, je suis tombée par hasard sur le livre de Hal Herod que j'avais déjà acheté et qui trainait dans une de mes étagères. Je me suis donc dit qu'il fallait que je l'ouvre dimanche à mon retour et que je regarde s'il n'y avait pas quelque chose d'intéressant à faire. Manque de pot, la méthode Miracle Morning impose de commencer dès la lecture du livre donc lundi dernier, j'ai entamé ma première semaine en me disant "ok, je teste une semaine et je vois."

Et aujourd'hui, lundi en 8, j'ai continué. Evidemment je vais vous expliquer pourquoi, après vous avoir détaillé mon programme. Je pense qu'il est indispensable pour chacun de s'adapter au Miracle Morning pour en avoir une bonne expérience. Le but n'est pas que tout le monde fasse la même chose mais que chacun suive les mêmes lignes directrices.

5:30 Réveil.

Etonnement, ça ne pique pas. Il parait qu'il faut adopter la méthode du ré-enforcement positif avant de se coucher (je n'ai pas besoin de plus de 6h30 de sommeil, à se dire avant de se coucher)

5: 35 Méditation.

J'ai remplacé la méditation par une prière au puits de Jacob que j'ai fait dans mon appartement. Moi qui était souvent trop fatiguée pour prier le soir, je suis heureuse de pouvoir le faire le matin

5: 45 Journal.

J'ai ressorti mon Self-Journal dont je vous avais déjà parlé et je le tiens à nouveau.


6: Yoga

Avant mon accident, je faisais du yoga tous les jours. Depuis 4 ans, j'ai repris très doucement sans jamais atteindre mon implication pré-accident. Déjà car pendant deux ans, c'était physiquement impossible d'utiliser mon bras, puis car mon corps s'était habitué à ne plus être sollicité. Je retrouve donc dans mon yoga matinal une pause bienfaisante pour mon esprit et un moyen éclairé de me réveiller.


6:35 Lecture

J'oscille entre trois livres. Imagine Me Gone d'Adam Haslett, finaliste du Pulitzer en fiction qui est un livre absolument sublime, Ecosystème de mon amie Rachel Vanier et D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan (qui est mon livre "du soir"). Je suis contente de pouvoir à nouveau lire chaque jour, à la fois en anglais mais aussi en français pour rester inspirée dans mon écriture actuelle (car j'écris R2 en français).


7: Ecriture

Je prends 35 minutes pour écrire chaque matin. J'arrive à sortir entre 500 et 1,000 mots, ce qui est vraiment chouette. Ce lundi matin, comme la semaine dernière, j'écris le blog, et demain, je repartirai sur le roman.

7:35 Préparation pour la journée

Petit déjeuner (ok, je ne mange pas), douche, makeup, etc.

8: Le monde extérieur m'attend.

Déjà, j'ai passé la semaine à ne pas être plus fatiguée qu'avant, malgré le réveil très matinal. Je me couche à peine plus tôt que d'habitude (23h, 23h30 max au lieu de minuit) mais c'est rien comparé au bénéfice du matin.

Ensuite, j'ai réussi à avancer de manière significative sur R2, je me ré-approprie les personnages, leurs univers, je découvre de nouvelles choses sur eux, leur monde, j'ai de nouvelles idées. Les mots ne fusent pas forcément tous les jours mais il y a une vraie reconnection avec mon deuxième livre qui n'aurait pas été possible autrement.

Pour toutes ces raisons, j'ai donc continué le Miracle Morning ce matin pour une semaine de plus.

#miraclemorning #morning #ecriture #lecture #yoga

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.