Rechercher
  • Carole

2 mois, 6 jours, et 15 minutes

Cela fait 2 mois, 6 jours, et 15 minutes que mon livre Une Ombre Chacun est sorti. Il est donc temps de faire un petit bilan.

2 mois, ça fait plein de très belles rencontres

J'ai eu la chance de partir en salon, en signatures, de rencontrer des auteurs, de discuter avec eux de notre métier (ça fait toujours bizarre de dire notre, comme si je faisais désormais partie pour de vrai de cette caste privilégiée des auteurs publiés,) d'échanger sur nos doutes, nos envies, nos délires, nos prochains romans, nos dernières lectures. La liste est longue mais j'ai une affection particulière pour Julien Dufresne-Lamy, un autre auteur Belfond, rencontré autour d'un Mojito Virgin et qui depuis supporte mes questions d'auteur novice sur Facebook Messenger avec la patience d'un moine tibétain; pour Renaud Santa Maria avec qui j'ai eu la chance de partager un salon (Etonnants Voyageurs à St Malo) et dont j'ai pu découvrir les multiples facettes, du père de famille adorable au trublion délirant avec toujours un mot drôle, piquant, et une immense tendresse; pour FX Dillard qui m'a définitivement réconcilié avec les polars avec son livre totalement addictif Fais le pour Maman qui m'a sauvé de l'angoisse dans l'avion vers NYC et envers qui j'ai la lourde tâche de réhabiliter l'honneur des Miss; ma belle Rachel, que j'avais rencontré avant mais qui a pris plus de place dans ma vie depuis. Ma belle et talentueuse Rachel qui partage avec moi ce cerveau binaire de romancière / entrepreneuse et grâce à qui je me sens moins seule dans ma schizophrénie quotidienne; et puis Jennifer et Alexandra qui m'épatent par leur talent, leur légèreté, leurs vannes, et toujours, toujours beaucoup de bienveillance. C'est assez fou, d'ailleurs, de voir à quel point les gens ont été gentils. Peut-être est-ce une question de Karma -- je n'ai pas toujours été une gentille fille mais depuis plusieurs années je me pousse à l'effort -- la gentillesse est une denrée rare dont on apprécie rarement les vertus.

2 mois, ça fait aussi plein de très belles rencontres, avec vous

J'ai la chance d'avoir un éditeur qui y croit et qui m'envoie par monts et par vaux à la rencontre de mes lecteurs. Je trouve ça fou, d'avoir des lecteurs qui soient à moi, avec qui j'ai partagé à distance deux, trois heures d'existence. L'inconnue de savoir si je leur ai plu, si je les ai bouleversés, agacés, traumatisés, séduits. C'est un peu comme faire un date avec un homme formidable en sachant qu'il n'y aura pas de suite, ni de follow-up. C'est à la fois très grisant et très fou. Alors quand je rencontre mes lecteurs, je suis comme une enfant -- quelque part entre la fascination (ils m'ont lue !! Ils sont venus me voir !!) et la timidité (I'm not worthy, I'm not worthy) à la Wayne's World. Donc à eux, à vous tous, ceux qui ont publié ces formidables critiques sur Babelio, ceux qui ont lu anonymement mon livre mais je vois malgré tout sur Edistat, à vous tous, je dis Merci. De m'avoir donné quelques heures de votre vie, d'avoir entendu les plaintes de Seven, les démons de Clara.

Alors pour ces 2 mois, 6 jours et 15 minutes, je vous dis Merci.

Et je promets de ne pas remettre 2 mois avant de revenir sur mon blog.

Love & other indoor sports

Carole

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.