• White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.

  • Carole

Là où je m'emmènerai


Je vous ai déjà parlé de l'importance qu'ont pour moi les lieux où je vis, et à plus forte raison les lieux où j'écris.

Il y a un certain nombre de lieux où j'ai écrit sans y avoir vécu de manière permanente et qui m'ont beaucoup marqué. C'est parti pour un petit voyage en arrière.

L'Alpe D'Huez


J'ai passé tous mes hivers et la moitié de mes étés à l'Alpe d'Huez qui est une super station de sports d'hiver assez familiale mais très sympa avec beaucoup de charmes et de très belles pistes. L'été, c'est beaucoup moins blanc et beaucoup plus calme. Ma mère adorait nous emmener en promenades dans les sommets, chose que j'apparentais à la marche forcée tellement je détestais marcher quand j'étais jeune. Je passais mon temps en retrait avec les chiens à imaginer des histoires que j'écrivais quand je rentrais le soir. Une grande partie de mes premiers scenarii a été écrite à l'Alpe d'Huez.

Le Luberon


Comme Franz-Olivier Gisbert, j'ai beaucoup écrit dans le Luberon, presque dans la même ville. Ma grand-mère l'a souvent croisé dans les rues de Mérindol, où il a une maison. Nous étions quelques kilomètres plus loin sur la route vers Manosque, dans une maison sous les pins, un petit coin de paradis caché au milieu des pins et du chant des criquets.


J'ai écrit mes plus belles phrases là-bas. Une des scènes les plus durs de mon manuscrit "le Dernier Refuge" dans la nuit du 15 Août. La deuxième partie de ma thèse. La fin de mon scenario "Widows". Quelques chapitres d'"Une Ombre Chacun". C'est un endroit qui s'y prête tant, avec le calme, la plénitude, le soleil….

La Grèce


Je suis allée deux fois en Grèce pour écrire "Une Ombre Chacun". C'était un endroit important pour moi, et je voulais m'en inspirer pour être plus vraie. Entre les Cyclades et la Crète, j'ai retrouvé l'ambiance que j'avais tant aimée dans le Luberon, notamment le soleil qui semble être une composante importante de mon travail. Car je n'écris pas au soleil, je m'y repose et surtout je lis. J'ai beaucoup de mal à lire le reste de l'année car je cours après le temps, mais quand je suis au soleil, j'adore lézarder en faisant brûler ma peau (inconsciente, dirait ma mère) en écoutant de la musique et en lisant. Comme je suis bien reposée, j'arrive à écrire le soir après avoir été gorgée des mots des ordres et de nouvelles idées lors de l'après-midi.


Et vous? Quels sont les lieux qui vous ont le plus inspirés?

--- Copyright Carole Llewellyn . All Rights Reserved. --

#roman #publication #littérature #livre #voyage #travel