• Carole

Mon Self Journal


Mon plus gros défaut en tant qu'écrivain (et on pourrait très facilement argumenter que c'est un très gros défaut en règle générale) est ma relation au temps. J'essaye de profiter de chaque moment avec une force, une intensité qui est parfois épuisante et qui complexifie largement mon planning. C'est d'ailleurs une des choses que je n'aime pas dans Paris, la perte de temps inutile de chaque instant.

Pour m'aider à gérer mon temps et à trouver chaque jour un point de focus sans le perdre, je me suis convertie il y a plusieurs mois au Self Journal. Bien plus fort qu'un iCal (qui pourtant me sauve la vie chaque jour), mon Self Journal me donne chaque mois une piqûre de rappel de mes objectifs, de mes ambitions, des choses simples que je perds de vue avec la vitesse du quotidien.


Le principe du Self Journal est assez simple – le livre fonctionne sur une période de trois mois et donne des objectifs à atteindre sur cette période en les découpant afin de les rendre plus accessibles grâce au step by step. Il permet de se concentrer au quotidien sur des tâches qui servent un but plus grand mais qui serait trop lointain et trop difficile à atteindre sans les petites étapes intermédiaires.

Quand je l'ai commandé il y a trois mois, je n'étais pas convaincue que je pourrais m'y tenir mais c'est avec une facilité déconcertante que je m'y suis mise, notamment car l'ouvrage est d'une utilité hallucinante. Le livre ressemble à un Moleskine et tous les matins ainsi que tous les soirs, je prends deux minutes pour faire le point sur ma journée et mes objectifs.


J'adore absolument mon Self Journal et je ne m'imagine plus vivre sans. J'en ai d'ailleurs offert plusieurs autour de moi tellement je suis fan du concept. Seul bémol, le livre est en anglais mais comme les pages sont assez simples, je pense vraiment que c'est à la portée de tous.

Une Ombre Chacun, éditions Belfond. Avril 2017. En pré-vente sur FNAC.COM.

PS: comme cet article est totalement à charge du Self Journal, je tiens à préciser que c'est un avis purement personnel et que je ne connais personne qui travaille chez SJ. Je n'ai pas non plus été payée par SJ pour parler de leur Journal, je suis juste une convertie très diligente :)

Carole Llewellyn. All Rights Reserved.

#publication #organisation #écrire #daylife

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.