Rechercher
  • Carole

En France comme partout dans le monde, le marché du e-commerce ne cesse de grandir. De plus en plus de marques pure player voient le jour. Comment se lancer ? Avec combien d’argent ? Sur quelle plateforme ? Apportons quelques éléments de réponse.


Avec quel Argent ?

Commençons par l’argent. Au lancement d’une startup, nul besoin de faire un apport d’argent très conséquent. Pour exemple, au lancement de MommyVille, j’ai effectué un prêt de 30 000 euros à la BNP. Psychologiquement parlant, ça peut être important de mettre son propre argent dans sa société, mais il ne faut pas faire de trop gros prêts. Vous pouvez y mettre vos économies, mais il ne faut pas vous ruiner.


Il est tentant de lever des fonds pour se lancer, cela permet d’aller plus vite. Néanmoins, il est indispensable de ne pas lever trop d’argent ni de lever trop vite. Une société d’e-commerce, à la différence d’une medtech ou d’une fintech, aura moins de frais de R&D et donc moins de “retard” dans sa capacité à générer du chiffre d’affaires. Lever trop tôt, ou trop d’argent, ce n’est pas indispensable et c’est aussi un gros défocus du quotidien.


Quelle Plateforme Choisir?

Il existe différentes plateformes e-commerce que vous pouvez utiliser pour vous lancer, telles que Magento, Shopify, Prestashop, Wordpress, et bien d’autres... Le choix des plateformes dépend des compétences de chacun. Chez Joone, nous sommes partenaires Shopify depuis le début. Nous aimons beaucoup cette plateforme parce qu’elle est très facile d’utilisation. Aux débuts de Joone, j’ai fait moi-même le premier site en utilisant les différentes applications proposées par le shop Shopify : Shogun pour créer les pages, Recharge pour la récurrence, LOOX pour les avis en ligne… Il y en a tellement, c’est très ludique et très facile à installer. Je reviens prochainement avec un nouvel article pour vous aider à faire un joli site sans trop d'argent.


Et la Concurrence ?

Avoir de la concurrence sur un marché est une bonne chose ! Il ne faut pas avoir peur, s’il y a un ou plusieurs concurrents, ça montre qu’il y a bien un marché sur lequel vous pouvez entrer ! En tant qu'entrepreneur je n’ai jamais vraiment compris le principe du copycat qui consiste à lancer un produit similaire à quelque chose déjà existant sur le marché sans y apporter de réelles différences, que ça soit en design, en service, en marketing ou en R&D. L’histoire de la livraison à domicile de nourriture en est un bon exemple. Entre Deliveroo, Foodora, FoodCheri, Just Eat, Take it Easy ou Uber Eats, seuls quelques uns ont survécu, malgré de larges levées de fonds : Deliveroo, qui a un service client exemplaire et qui s’est construit autour de cette proposition de valeur, Uber Eats, qui a su s’étendre très vite grâce au maillage de ses chauffeurs à travers la France. Take It Easy et Foodora ont elles dû mettre la clé sous la porte.

Quand nous avons lancé Joone, il n’y avait pas d’acteurs qui faisaient des couches saines, stylées et livrées à domicile. Le géant américain, qui détenait 50% du marché, avait un service de livraison en partenariat avec Amazon, mais les offres étaient très limitées. C’était un vrai trou dans la raquette pour créer un service de qualité, un produit 100% clean, avec des jolis designs.

Avant de se lancer dans l’entrepreneuriat, nous réfléchissons à plusieurs reprises si nous prenons la bonne décision et nous pesons souvent le pour et le contre. Alors, quels avantages pouvez-vous retirer ? Quels sont les inconvénients de la vie d’entrepreneur ?


Pour

Pour moi, le premier gros avantage est la vélocité. Tout va toujours plus vite, c’est très stimulant et j’adore ça. Il n’y a plus de limitations et de lourdeurs administratives.


Ce qui vous donne également de la motivation et vous pousse à donner le meilleur de vous-mêmes est le fait de créer une entreprise à l’image de vos valeurs, qui vous ressemble vraiment. Si vous ne le savez pas encore, j’ai eu un premier échec entrepreneurial avant de créer Joone. À l’époque, j’avais créé MommyVille, un réseau social pour les mamans, créé pour qu’elles puissent échanger entre elles selon leurs affinités. Bien que ce fut un échec, il y avait également beaucoup trop de compromis. C’est donc comme ça que j’ai décidé de monter Joone, sans vraiment savoir si ça allait marcher ou pas. Mais au moins, je savais pertinemment que cette entreprise me correspondait à 100%.



Être entrepreneur, c’est aussi prendre des risques. Les risques sont élevés, mais l'adrénaline aussi ! C’est justement la raison pour laquelle nous l’appelons “aventure entrepreneuriale”, elle est très excitante.

Cependant, il faut savoir que 80% des aventures entrepreneuriales ne sont pas à la hauteur des attentes des entrepreneurs. Mais il ne faut pas renoncer et baisser les bras, si nous nous en donnons les moyens, nous pouvons tous y arriver !

Contre

La plupart du temps, la top raison pour laquelle un entrepreneur veut lancer sa boîte est le fait de devenir enfin son propre patron. Mais ce n’est pas forcément vrai. Pourquoi ? Parce que plus l'entreprise grandit, plus il y aura de parties qui donneront leur avis. Les investisseurs, par exemple, ont des droits et des opinions. Les membres du comité de direction vont aussi (et devront !) donner leur avis, tout comme les associés. Finalement, un entrepreneur ne prend pas les décisions seul dans son coin ; et il apprend très vite à faire participer les autres.

Tous les côtés sympas que vous pensez avoir, comme la rémunération par exemple, ne le sont pas vraiment. Un entrepreneur ne peut pas se verser le salaire qu’il souhaite, c’est l’assemblée générale qui le décide.

En revanche, il est le seul maître de son stress. Le rythme d’un entrepreneur est très dense et demande d’apprendre à gérer son stress et à se déconnecter de temps en temps. D’où l’importance d’avoir une bonne routine en tant que CEO pour ne pas s’ajouter du stress supplémentaire. Pour gérer le mien, je pratique du yoga et de la méditation, ce sont de très bons moyens pour se vider la tête le temps de quelques minutes.


Un entrepreneur n’aura personne pour valider le nombre de jours qu’il veut poser pour ses congés, mais il passera toujours après les autres. C’est un peu le syndrome du cordonnier qui est le plus mal chaussé. Et même si nous arrivons parfois à prendre une ou plusieurs semaines de vacances par an, nous ne faisons jamais de vraies pauses. Nous ne nous déconnectons pas vraiment comme les salariés le font quand ils sont en vacances.

Notre entreprise, c’est comme notre bébé, nous y pensons tout le temps ! Et à ce stade, le bouton “pause” n'existe plus dans le cerveau.



Il y a beaucoup de pour et de contre qui sont très forts. Mais il ne faut pas avoir peur de se lancer. Le plus important, c'est d'être conscient des différents avantages et inconvénients avant de se lancer.


Vous aussi vous n'avez pas beaucoup de temps pour vous maquiller le matin ? C'est mon quotidien aussi... Pourtant, j'apprécie d'avoir un peu de make up pour une journée de travail, à la fois pour mon équipe, mais aussi pour mes RDV et pour toutes mes stories sur Instagram. Alors voici un make up que j'effectue en moins de 5 minutes top chrono pour avoir un look naturel et frais ! Simple, mais très efficace !



Produits utilisés

La base parfaite pour un teint lumineux. J'ai fait plusieurs tests de BB crème que vous pouvez retrouver ici.

Un super anti-cernes que m'avait conseillée une amie comédienne. Il ne m'a jamais quitté depuis.

Idem, conseillée par la merveilleuse Mounira qui fut une des premières maquilleuses avec qui j'ai travaillé. Une poudre efficace, aussi légère qu'une poudre libre mais aussi beau rendu sur la peau qu'un fond de teint.

Un blush rosé, assez discret. J'aime prendre les bons basiques chez Chanel, qui ont souvent des produits de très bonne qualité dans les tons classiques.

Une petite nouveauté que j'ai découverte il y a quelques mois. J'adore l'odeur, et je le trouve très pratique à appliquer en format stick.

Hyper efficace avec sa brosse deux en un ! Le meilleur moyen de faire un joli sourcil.

Une des palettes les plus en vogue du moment, et à raison ! Tous les tons très chauds, très tendance, et très portables au quotidien.

Un autre basique Chanel, très efficace pour faire des cils qui n'en finissent plus !

Sa texture est parfaite car il est suffisamment léger pour être mettable rapidement, mais suffisamment noir pour faire son effet !

Un baume à lèvres pour bien hydrater avant d'appliquer un rouge.

Une nouveauté découverte récemment pour cette collection vegan et non traitée sur les animaux. La couleur Abondance, tout comme Focus, rend un fini très naturel !

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 by Carole Llewellyn

All texts & images belong to the author and may not be reproduced without permission.